Daniel Picq, son chemin

Bruno petour

Daniel Picq est auteur-compositeur-interprète, né à Paris. Il dispense à travers la France, de nombreuses séances de musicothérapie qu’il préfère nommer « séances de Chansonologie » puisque la chanson est le principal support utilisé.

Il est le gérant de la société Mon pilou Productions Editions

Très tôt, il étudie le piano et la guitare avec Francis Jean. Il axe son travail personnel sur la voix avec pour débuter, les « Ateliers Chansons » de Paris (devenus depuis La Manufacture Chanson) sous la direction de Luce Klein. Sociétaire de la SACEM comme auteur depuis 1982 et membre de la SACD depuis 1988, il compose plus de 200 chansons, monologues et dialogues dont certaines œuvres sont éditées depuis aux éditions Warner Chappell, nouvelles éditions Marouani, éditions Mon Pilou Productions Chansonâges et enfin aux éditions Fuzeau (disque pédagogique pour enfants). Il se forme au travail de la voix lyrique au conservatoire d’Évry (91) avec Emmanuelle Uhrée. En 1984, il fait une courte apparition au Petit conservatoire de la chanson de Mireille. Il y reste peu de temps, désireux de retrouver une école encore plus performante ayant pour objectif de se rapprocher du travail de l’école italienne.

L'apprentissage

Il rencontre alors Annette Charlot avec qui, il fait le voyage pendant de nombreuses années. Passionné par le travail du chant et de l’enseignement, il reste son élève et auprès d’elle, il étudie et se forme à la maîtrise de la voix. Annette Charlot lui propose de mener, sous son parrainage, des cours de chant auprès d’élèves débutants. Depuis, il réalise auprès de chanteurs ou auprès de comédiens, en groupe ou en cours particuliers, du coaching vocal.

Il travaille sa voix, la découvre, puis au fil des mois, obtient différents prix : Prix Fontaine d'or, Prix avenir jeunes (avec d’autres lauréats comme Anne Roumanoff et Didier Gustin), Prix du Jury au Festival chanson de Sarrebruck. Son travail d’auteur-compositeur interprète est remarqué par Roger Marouani, Guy Bontempelli, Isabelle Dordin, sur France inter puis chez Jean-François Kahn sur Europe 1.

Il est l'invité de "La chance aux chansons" sur TF1. Il est invité très régulièrement dans cette émission sur France 2 et  dans "Chanter la vie".

Canal+ le diffuse ensuite. C’est dans ces émissions qu’Eddy Barclay le remarque. Pour le Centenaire de la Première Guerre mondiale, il écrit dans son spectacle des chansons sur le thème ce qui lui vaut, dans un premier temps de voir son spectacle labellisé par la mission du Centenaire  puis dans un second temps, en 2017,  d’être l’invité de Benoit Duteurtre sur France Musique dans l’émission «  Étonnez-moi Benoit ».

Daniel picq

La confirmation

Il présente ses chansons au Théâtre Déjazet et au Théâtre du Tourtour où il rencontre Félix Marten, son parrain de scène. Il fait des premières parties (Patrick Adler, Pierre Provence, Pascal Danel, Leny Escudero, Francis Lemarque…). Il sillonne enfin la France où il apparaît comme chanteur principal dans des spectacles thématiques de compagnie.

Il écrit ses textes, compose ses musiques et collabore avec d'autres compositeurs (A. Modat, D. Succetti, Patrick Vasori, …) Il écrit et compose « Lucien », un téléfilm fiction avec la comédienne Paulette Dubost. Il collabore à une fiction radiophonique de Radio France ayant pour thème « l’éloge du pain ».

Il est à l’origine du spectacle « Bourvil humour, Bourvil tendresse » où le soir de la première, en accord avec Messieurs Raimbourg et la phonothèque de l’INA à Paris, en compagnie de Paulette Dubost, Gaby Verlor, Pierrette Bruno, il reprend une chanson de Bourvil en duo avec Georges Guetary. Il remodèle ce spectacle, à l’occasion de la commémoration du centenaire de la naissance de Bourvil. Les chansons du spectacle sont accompagnées par un quatuor à cordes.

Une passion parallèle : la musicothérapie

À la découverte d'une nouvelle "science"

Dès 1984, il mène en parallèle, un travail de recherche poussé sur le pouvoir de la chanson dans les structures psychiatriques. Ces recherches le conduisent à être très souvent et régulièrement intervenant dans des séances de « musicothérapie, chansonologie » dans les structures (établissements psychiatriques et maisons d’accueils spécialisées). Le docteur Clément Bonnet, Psychiatre des hôpitaux, se motive pour son travail. Il étudie la voix, le jeu de manques de mots, le ralentissement métronomique, les sons, les onomatopées, auprès de patients souffrant de lourdes pathologies psychiatriques, ce qui lui vaut une activité régulière dans ces lieux où il utilise la chanson comme passeport de communication et d’émotion.

La création et l'application d'une nouvelle méthode : "Chansonâges"

Pilou prod

En 1986, il poursuit ce travail « Pouvoir de la chanson, des réminiscences et du souvenir », notamment dans le cadre des soins hospitaliers pour les pathologies de mémoires défaillantes. Il se forme sur des thèmes différents : relations humaines, chanson sociologique, psycho-morphologie, éléments de psychanalyse, chanson repère, chanson milieu humain. Ce travail est parrainé par Monsieur Alec Bizien, gériatre et professeur au collège de médecine des hôpitaux de Paris.

En 2005 sa méthode, "Chansonâges", est plébiscitée dans les travaux de l’éminent Professeur Ménard qui inscrit son travail dans le Plan Présidentiel Alzheimer. Elle se décline par la réalisation d’ateliers chansons dans des structures hospitalières et par l'organisation de stages de formation à la méthode, auprès des personnels soignants souhaitant, auprès des patients, utiliser le passeport chanson au quotidien.

France 5 magazine de la sante 02 2012

Début 2012, Daniel Picq est cité pour son concept Chansonâges dans « Le Magazine de la santé » sur France 5, présenté par Michel Cymes et Marina Carrère d'Encausse. Chansonâges est présenté comme une méthode non médicamenteuse reconnue. On y parle des bienfaits de la chanson pour les personnes à la mémoire défaillante, atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Une méthode diffusée sous plusieurs formes

En 2007, la méthode qu’il utilise est présentée sur support audio, motivant certaines fondations de laboratoires pharmaceutiques adhérentes au concept. Il collabore avec le pianiste Patrick Vasori, premier Piano du grand orchestre Caravelli. Cette méthode audio se poursuit par le support de l’image ensuite, en direction d’un large public aux mémoires défaillantes. Le réalisateur producteur de « Chantez la vie » Gérard Marchadier, collabore avec lui pour la réalisation de DVD.

En tournage avec gerard marchadier

En 2010 il écrit un article « La résonance du Passé » sur le pouvoir du « souvenir constructif ». Un extrait du texte est utilisé dans L’éducation musicale

Drouot jc second et troisieme jour de tournage 12 2008 001 28 1

Début 2014 et sous ce même titre « La résonance du Passé », un téléfilm de 52 minutes en direction des productions télévisuelles est en fin d’écriture.

Editeur à la SACEM, il produit des histoires et chansons en livres CD audio et veut promouvoir  ce support.

Dernièrement, l’éditeur participatif Edilivre sort le roman de Daniel Picq « La résonance du passé ». 

 2017, l’année pendant laquelle le roman de Daniel Picq « La résonance du passé » est décliné en livre CD audio. Le comédien Jean-Claude Drouot raconte le roman complet.